Tumulte comme Young Giraffe posa au Zoo de Copenhague, Fed aux Lions

Un zoo danois a suscité l'indignation dimanche, quand il posa une jeune girafe sain pour éviter la consanguinité que les jeunes enfants regardaient, avant de les hacher en place et nourrir des lions.

Tumulte comme Young Giraffe posa au Zoo de Copenhague, Fed aux Lions


Crédit: KASPER PALSNOV / AFP / Getty Images

Le sort de 18-month-old Marius choqué les amoureux des animaux partout dans le monde, avec des milliers de signer une pétition en ligne pour lui et un milliardaire offre de lui acheter et de le garder dans son jardin Beverly Hills sauver.

Cependant ultimes efforts pour épargner Marius avait en vain et il a été mis vers le bas avec un pistolet à boulon tôt dimanche, le porte-parole du zoo Tobias Stenbaek Bro confirmé.

Une foule de visiteurs, y compris les petits enfants, regardé comme la girafe a été réprimée. Certains grimaça tandis que d'autres ont pris des photos comme il a été autopsié et haché.

Un lion à crinière pleine tard niché dans les restes de la girafe, à nourrir les carnivores au zoo.

"Il a été posé à 09h20. Elle se passe comme prévu. C'est toujours le droit des gens à protester. Mais bien sûr, nous avons été surpris», a déclaré Stenbaek Bro.

Le zoo a déclaré qu'il n'avait pas d'autre choix que de prévenir l'âge adulte de ATTEIGNANT animale.

Sous l'Association européenne des zoos et aquariums (EAZA) les règles, hybridation entre girafes est à éviter.

Bien que Marius est en bonne santé, ses gènes sont déjà bien représentés au zoo et il ne peut être pris en charge par les 300 autres zoos EAZA affiliés.

La castration est considéré comme cruel avec "effets indésirables". tout en le libérant dans la nature est pensé peu probable de réussir.

La mort imminente de la girafe a suscité l'indignation en ligne, avec plus de 5000 personnes de signer un "Enregistrer Marius" Facebook pétition. Plus de 3000 personnes ont signé une pétition en ligne danois similaire et près de 24 000 d'une version en langue anglaise.

Il y aurait eu plusieurs tentatives pour sauver Marius.

Un zoo suédois, qui ne fait pas partie du réseau de l'EAZA, a tenté en vain d'obtenir Marius transféré, le quotidien Expressen a rapporté.

Et un autre jour, Ekstrabladet du Danemark, a cité un promoteur danois vivant à Los Angeles, Claus Hjelmbak, en disant qu'il avait trouvé un acheteur pour l'animal.

«Un de mes amis proches, un milliardaire, a dit qu'il voulait transférer quelques millions que nous puissions sauver la girafe," Hjelmbak a été cité comme disant.

"Il aurait pu facilement vécu dans son jardin à Beverly Hills, mais le directeur du zoo n'était pas intéressé par une vente. Je suis en colère», le promoteur ajouté.

Le zoo avait fait clair dès le début de la protestation que sa politique était de ne pas vendre les animaux.